Conférence de midi – Les problèmes relatifs à la causalité et spécifiquement de la théorie dite « de l’alternative légitime »

Mesdames et Messieurs les Bâtonniers,
Chers Confrères,
Mesdames et Messieurs les Magistrats,

La C.L.J.B.  vous convie à la prochaine conférence de midi, laquelle aura lieu, en streaming, le mardi 8 décembre 2020 de 12h15 à 13h.

A l’occasion de cette conférence, nous aurons le plaisir d’écouter Monsieur Bernard Dubuisson, professeur à la Faculté de droit de l’Université catholique de Louvain.

Celui-ci nous entretiendra de certains problèmes relatifs à la causalité et spécifiquement de la théorie dite « de l’alternative légitime ».

Nous espérons que vous serez nombreux à suivre cette conférence de midi.

Eu égard aux nouvelles mesures sanitaires, nous n’avons d’autre choix que de tenir cette conférence de midi à distance.

L’inscription est dès lors obligatoire, en complétant le formulaire d’inscription électronique pour nous permettre d’établir l’attestation de formation permanente (un point vous sera délivré dans le cadre de la formation permanente ; ce point sera automatique chargé dans le portail de formation continue LGO : https://lgo.avocats.be).

Veuillez noter que le nombre d’inscrits est limité à 175 pour cette conférence, et qu’à ce jour il y a déjà 109 inscrits.

Les inscrits recevront par e-mail à l’adresse communiquée, dans la matinée du 8 décembre, le lien leur permettant de suivre la conférence à distance.

Nous vous rappelons également que les conférences de midi sont payantes pour les avocats non membres de la C.L.J.B.

Une participation de 10 € TVAC leur est donc demandée ; elle ne pourra être acquittée que par un versement au moment de l’inscription en ligne.

Il est par ailleurs toujours possible de devenir membre de la C.L.J.B., à tout moment de l’année, en effectuant le payement de la cotisation due en fonction de l’ancienneté au Barreau.

Nous vous remercions pour votre compréhension et espérons que vous serez nombreux à nous suivre le 8 décembre prochain.

Nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs les Bâtonniers, Chers Confrères, Mesdames et Messieurs les Magistrats, à nos sentiments les meilleurs.

Mathilde RENTMEISTER                                                             Victoria PALM
Président                                                                                       Directeur des travaux scientifiques

Retour en haut