Les héros du (faux) gazon

Le 25 février 2017, la CLJB et son incontournable commissaire sport, Maître Charline NAHON, ont organisé le tournoi de mini-foot qui prenait place pour la 4ème année consécutive au Soccer Club de Liège.

Huit équipes s’étaient inscrites pour cet événement sportif devenu incontournable.  Outre les équipes emblématiques du Barreau – FC Barreau, MFC Barreau et l’équipe du Conseil de l’Ordre – on notera la présence des équipes des cabinets ELEGIS, DRION et GERADIN, d’une équipe de l’Auditorat du travail et l’équipe dite « BARCELOZE » dirigée par Maître Patrick LAMBOTTE.

Cette année, plus encore que les précédentes, les capitaines d’équipe avaient fait des efforts considérables de recrutement pour espérer remporter la coupe. Un coup d’œil rapide aux compositions d’équipes confirme un mercato agité !

L’équipe du Conseil de l’Ordre a pu convaincre l’ancien gardien de l’équipe national de handball Me Lionel ORBAN d’assurer la protection de son but et recrutait la joueuse de foot expérimentée, Me Mathilde MUNNICKEN pour s’installer à la pointe de l’attaque. Les membres féminins du CO ont, de leur côté, préféré soutenir leur équipe depuis les tribunes.

L’équipe du FC Barreau a pu compter sur les talents incontestables de la hockeyeuse Me Pauline ANDRE alors que l’équipe de l’Auditorat avait fait appel à Bénédicte PONCIN, ancienne gardienne du Standard FEMINA. La team GERADIN avait misé sur la jeunesse en recrutant pour le tournoi deux jeunes talents prometteurs de moins de 12 ans : Guillaume VAN EYLL et Benoît LEDAIN. Afin de composer une équipe de qualité, Me LAMBOTTE avait fait appel à son réseau hors du monde juridique et n’a pas hésité à aller recruter aux Etats Unis une ancienne joueuse de Soccer !

Sur le papier, l’objectif de toutes les équipes était clair : la victoire sinon rien, mais chacun avec ses armes et sa stratégie. Et de stratégie, il a été question tout au long du tournoi.

En effet, après avoir organisé en 2016 deux tournois différents en parallèle  – un réservé aux équipes « professionnelles », l’autre aux équipes amateurs accueillant au moins une fille – la formule a été modifiée légèrement cette année : un seul tournoi avec des règles adaptées en fonction de la composition des équipes.

Chaque but marqué par une fille ou un junior valait deux points et chaque but marqué par une équipe exclusivement masculine ne valait qu’un demi-point.

Ce nouveau règlement se révèlera décisif et laissera libre champ aux stratèges en herbe (avec plus ou moins de réussite):

C’est notamment grâce aux nombreux buts de Maître Pauline ANDRE que l’équipe du FC Barreau a pu remporter la finale du tournoi au terme d’un match particulièrement serré contre l’équipe de Maître LAMBOTTE qui s’est vu privée de son attaquante américaine dont le contrat n’avait été prévu que pour un nombre de match limité …

Espérons que malgré l’absence de ses joueuses de talent, le FC Barreau montrera un visage aussi séduisant lors du Championnat d’Europe des avocats qui se déroulera en Slovénie au début du mois de juin 2017.

La troisième place du tournoi reviendra à l’équipe ELEGIS, au terme d’un match tendu contre l’équipe GERADIN, marqué par de l’engagement des deux côtés, engagement diversement apprécié depuis les tribunes par les supporters les plus investis !

La principale surprise à l’issue du tournoi était certainement la…5ème place du MFC BARREAU qui avait choisi de proposer une équipe 100% masculine, ce qui se révèlera un choix stratégique difficile à assumer, chaque but n’étant crédité que d’un demi-point.

Soulignons également la prestation en demi-teinte de l’équipe du Conseil de l’Ordre dont l’évolution dans le classement au fil des matchs était inversement proportionnelle à la courbe de progression de nos cotisations annuelles… Au final, une 6ème place sévère s’expliquant probablement par la fatigue de l’attaquante de pointe trop souvent esseulée dans le rectangle adverse.

La dernière place est revenue à l’équipe du cabinet DRION qui participait pour la première fois au tournoi. C’est sans doute le manque d’expérience qui a privé cette équipe d’un meilleur résultat à moins que la vice-présidente n’ait souhaité éviter de faire de l’ombre à son président.  Aucun doute que cette équipe montrera un nouveau visage l’année prochaine.

Pour clôturer cette après-midi sportive, et comme le veut la tradition, les participants ont pu se retrouver de manière conviviale autour du traditionnel « boulet liégeois ».

Les participants les plus chanceux ont d’ailleurs gagné des places pour le match de nos Diables Rouges contre la Grèce dans le cadre d’une tombola organisée par le Jeune Barreau, avec le soutien d’ING. Grâce à leur participation au tournoi, Antoine POLLEUR, Bertrand THOMAS, Julie VAN TIGGELEN, Frédéric LEDAIN, Laurène DIOUF, Jean-François DISTER et Jessica LOLY (ou plutôt Aurélien BORTOLOTTI ?) ont donc pu soutenir leurs idoles lors de la rencontre du 25 mars 2017. Nul doute que ce match des Diables les inspirera (ou pas vu la tournure des évènements) en vue de l’édition 2018 du tournoi du Jeune Barreau !

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine !

Jana HOFFMANN

Retour en haut

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire