SOUS LA ROBE : NATHALIE PENNING

Avec son spectacle « Sous la robe », Nathalie Penning ne pouvait que figurer, en bonne place, dans notre « Sous la Robe » !

Elle m’est apparue désopilante et réjouissante lors de sa prestation du 8 février dernier où nous conviait le Jeune Barreau au Centre Culturel d’Engis.

Désopilante, elle l’est, de bout en bout, en balayant les facettes de notre profession : comparution devant les juridictions et renvoi aux calendes grecques, réunions de médiation dégénérant en véritable règlement de compte, cocktail du bâtonnier avec son lot d’hypocrisie, interventions dans le cadre Avocat dans l’école au plus profond de Schaarbeek …

Réjouissante également, car en effet, malgré quelques peaux de banane qui pourraient aisément la faire déraper, sa personnalité virevoltante et surtout sa bienveillance, son amour du métier et des gens qui transparaît, lui permettent de surfer sur tous les sujets, même ceux susceptibles de fâcher, en restant éminemment drôle.penning

J’ai participé et assisté à cette soirée avec des amis non-avocats et me suis aperçue à quel point le spectacle touchait aussi bien les « initiés » que les « non-initiés».

La profession d’avocat intrigue, intéresse, fascine même certaines personnes et il me semble donc que c’est vraiment un spectacle tout public.

Elle arrive sur scène dans une tenue un peu Wonder Woman ringardisée et virevolte de bout en bout de son spectacle qu’elle clôture sans même sembler à bout de souffle malgré la galerie de personnages incarnés, en entamant quelques pas de danse qui laissent à penser qu’il lui reste bien de l’énergie encore et qu’elle est loin d’avoir fini de nous faire rire.

Pour ceux qui n’ont pu être des nôtres, elle est prolongée au Théâtre de la Toison d’Or en avril : n’hésitez pas, c’est une bonne soirée assurée !

Catherine LECHANTEUR

Retour en haut

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire